Jupons Longs – William Emmanuel

le

C’est un jour bien sombre pour notre petite ville. Tandis que la pluie et la foudre s’abattent violemment sur le tarmac à peine goudronné, les enquêteurs et les journalistes s’affèrent à prendre part à une nouvelle affaire. Une maison de repos vient de prendre feu ? Accident criminel ? Seule l’enquête le démontrera.
Notre ville connaît des jours plus noirs les uns que les autres. Principalement à cause de toutes ces disparitions et de tous ces meurtres. Mais étrangement, la population semble fermer les yeux sur le sujet. Étrange ? Et pourquoi est-ce que les victimes des meurtres sont principalement des personnes âgées ? Un crime de haine ? Un crime idéologique ?
Pour le moment, tout n’est qu’hypothèse. Mais moi, Théodore VanStrutell, je vais faire le point sur cette affaire. Je vais découvrir le fin mot de l’histoire…..Enfin si toutefois personne ne le trouve avant moi !

Caroline

Mon aventure livresque

Il est toujours compliqué de parler d’un livre auquel on a pas forcément accroché. On a toujours l’impression qu’on va faire du mal à l’auteur mais aussi aux personnes qui ont apprécié l’histoire.

Je vais tenter d’être la plus honnête possible et la plus claire dans mes explications. Mais je tiens à rappeler que ceci est mon avis personnel. Il faut donner sa chance à chaque livre. Ce n’est pas parce qu’il ne m’a pas particulièrement touché qu’il nous vous plaira pas à vous !
Mais revenons sur les points qui ont nuit à ma lecture.

Premièrement, parlons de l’intrigue de manière générale. Une suite de meurtres et de disparitions ont lieu dans la ville de Haie tirant son origine du sombre passé de la municipalité. Tous sont concernés: personne ne peut échapper à son sort, ou à la mort.
De prime abord, vu comme ça, l’histoire promettait d’être prenante : crime, meurtre, cadavres, enquête, sang….le combo parfait pour une superbe histoire policière à suspense. Et bien, j’ai été déçue. Je n’ai pas trouvé ce côté…comment dire….dynamique que j’ai déjà connu auparavant lorsque je lisais ce genre d’histoire. Je me suis, sans méchanceté, rudement ennuyée durant cette lecture. Je trouvais que le récit était plat, sans dynamisme et où les éléments se succédaient les uns à la suite des autres sans aucun effet de surprise. Oui déçue est le mot.

Le prologue est selon moi, la phase la plus importante dans la rédaction d’un roman. Tout part de là, ça passe où bien ça casse. Pour moi, le prologue est passé. Il m’a alléché, j’étais hyper par l’histoire, j’avais envie d’aller plus loin. On entre dans l’histoire en se réveillant dans la peau d’un personnage qui ne sait pas bien ce qu’il lui arrive. Puis, le tueur entre en scène, dit quelques mots et finit par tuer le personnage.
C’est pour moi un prologue percutant, et l’auteur marque donc des points dans cette catégorie. Appâter le lecteur en lui donnant une vision d’horreur et en lui donnant envie de tourner les pages du livre encore et encore pour avoir le fin mot de l’histoire. Je trouve que le choix était judicieux, on entre directement dans le vif de sujet, on sait à quoi s’en tenir….Mais c’est tout! La suite est décevante (encore une fois, c’est mon point de vue).

Les chapitres sont divisés en plusieurs parties, plusieurs points de vue et je pense que c’est cela qui m’a le plus dérangé. Honnêtement, et sans grande honte, je dois admettre qu’à plusieurs moments, j’ai été troublée et perdue dans ma lecture. Je ne savais plus qui était qui, de qui on parlait, pourquoi est-ce qu’on parlait de ça à tel moment ?….Bref, en tant que lecteur, la sensation était désagréable.
Les différents points de vues sont une bonne idée mais la façon dont cela a été traité m’a dérangée. J’ai trouvé que tout était trop brute, pas assez étalé, étendu. Les pensées du tueur m’ont drôlement mise mal à l’aise (mais était-ce sans doute le but de l’auteur), elle s’était trop….je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je veux dire…..les paroles et ses pensées étaient trop rentre-dedans, trop terre à terre.

Ma dernière volonté, c’est de vous informer que j’adore tuer des vieux pas parce que j’en veux à un vieillard en particulier, mais pour que vous compreniez que je ne cesserais jamais de les tuer, parce que je les aime trop; et qu’en les tuant, je deviens immortel

Extrait du chapitre p.16

Bon clairement, on comprend rapidement qu’on est en face d’un psychopathe des plus haut-niveaux, face à un tueur digne d’un épisode d’Esprit Criminel (si seulement Morgan avait fait une apparition dans le livre :-)). Sur ce point là, j’accorde un autre point à l’auteur, le fou est cinglé, on le comprend parfaitement.
Ce qui m’amène au point de la profondeur des personnages…..Et bien, il n’y en a pas. J’ai trouvé que les personnages étaient plats. Alors, certes, on apprend des informations sur quelques personnages mais rien de suffisamment important qui nous permet de créer un lien avec eux, d’avoir envie de continuer l’aventure avec eux. Je pense, selon moi (oui je sais mais je veux bien vous faire comprendre que c’est mon avis), que les personnages n’ont pas été traité en profondeur et je trouve que c’est cruellement dommage. Car, bien que l’intrigue soit extrêmement importante, sans les personnages, le récit s’écroule comme un château de cartes. Et c’est bien dommage, parce que pourtant le potentiel était là !

En résumé, j’ai trouvé que la structure de ce récit était trop rapide et pas assez aboutie à mon goût. Il manque de profondeur pour réussir à s’impliquer de manière émotionnelle et avoir une réelle connectivité avec le livre.

Mais encore une fois, et j’y tiens ce n’est que mon avis. Ce n’est pas parce qu’il ne m’a pas touché qu’il ne vous touchera pas vous. Comme ma maman me dit toujours, c’est bien de prendre en compte l’avis des gens mais n’oubliez jamais que seul compte votre propre jugement. C’est le plus important.

Pour acheter le livre, c’est par ici : Jupons Longs de William Emmanuel

Bonne lecture les aventuriers !

2 commentaires Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s