Relève-toi ou comment je suis sortie du burn-out – Eve Kapem

ELLE n’a plus de nom. ELLE n’est plus personne. ELLE est perdue, seule dans un lieu qu’ELLE ne reconnait plus, dans un temps qui avance trop vite… ELLE est en BURN-OUT. ELLE ne comprend pas… L’unique lien qui la relie encore au monde, c’est TOI, une interlocutrice qui a toujours été là et qui tente maintenant, désespérément, de se faire entendre. Pour espérer retrouver son MOI, elle devra laisser entrer TOI en ELLE.

«  Il fait froid. Délicatement, je sors mon bateau et commence mon voyage dans ton livre, ton histoire. Il fait calme, silencieux. Pourtant, j’entends les bruits de ta douleur résonner en moi aussi violemment que le gong d’une horloge.
Je tente de comprendre, de t’écouter. Parvenir à savoir comment tu en es arrivé à n’être plus que l’ombre de toi même. Devenir une personne sans nom, sans visage, sans vie. De n’être plus qu’un être humain, respirant, survivant.

Tu me parles de TOI, cette partie de toi avec qui tu discutes, avec qui tu tentes d’y voir plus clair pour remonter à la surface. Avec qui tu te souviens, tu te disputes, tu ris. Avec qui tu deviens plus forte de jour en jour.

Tu me parles de LUI, ce personnage abject qui t’a fait souffrir, qui t’a fait pleurer, qui t’a brisé. Ce personnage qui n’a aucun scrupule, qui traite des gens comme des chiens, qui se pense supérieur et puissant.

En voyageant de page en page, je découvre une nouvelle femme. Une femme qui commence à s’écouter, à se comprendre, à voir que le monde a beaucoup de choses à offrir. Une femme qui comprend que la perfection n’existe pas, que le non est permis…

Quand je commençais à naviguer doucement, une puissante vague me percute de pleins fouets. Tes larmes sont comme une pluie acide qui me transperce le visage. Ta douleur est violente, terrassante.

Tu y es presque ma grande, je le sens, tu vas le vaincre ce burn-out. Tu vas y arriver.

Malgré des secousses de temps en temps, je navigue à nouveau doucement. Je rencontre ton mari, tes enfants, ton chien. Tous ses gens qui t’aiment te soutiennent.

Tu vas te relever, tu te relèves, je le vois déjà. Tu es une femme forte !

Mon aventure livresque

J’ai commencé mon voyage rempli d’interrogation et en quête de vérité. Cet univers qu’est le burn-out m’était totalement inconnu. Je ne savais que les maigres informations que nous donnent les médias, c’est-à-dire, sans vouloir paraitre hautaine, souvent des vastes absurdités. Comme beaucoup de syndromes encore abstraits, on nous dépeint une réalité qui est faussée.

Grâce au récit de Eve Kapem, j’ai pu mettre des mots sur des notions abstraites et comprendre plus en profondeur l’ampleur de ce phénomène.
j’ai appris par exemple que le burn-out est spécifiquement en lien avec les contraintes excessives du travail. Le burn-out signifie littéralement que la personne est brûlée de l’intérieur, qu’elle n’a plus d’énergie. Dans le cas de Eve, son mal-être était lié au nouveau directeur de son école. Un être abject, hautain, méprisant. Elle s’est battue bec et ongle pour avoir de bonnes conditions de travail, mais tout ce qu’elle a réussi à obtenir c’est un épuisement physique et surtout psychologique.

Dans ce récit, on comprend bien tout les événements qui ont conduit à ce diagnostic, on comprend par où elle est passée.

L’histoire se découpe en quatre parties et est racontée comme une pièce de théâtre. Je dois l’admettre, j’ai été déstabilisée au départ, ne m’attendant pas du tout à ce genre de lecture. Mais je m’y suis faite très vite.
quand on y réfléchit bien, je trouve que ce choix de narration est extrêmement bien réfléchi surtout lors des dialogues entre Eve et sa conscience, cette petite voix dans sa tête.
Relève-toi! n’a pas été écrit dans un but de publication, mais plutôt comme une thérapie. Et à la fin de celle-ci, cela a été comme une évidence que pour l’aboutissement de sa guérison,cette oeuvre devait être poussée dans le monde littéraire.

TOI: Arrête de faire l’enfant! Tu as fait le plus dur en sortant de ton bocal! Mais le petit poisson est devenu grand et tu dois nager maintenant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s